Histoire de l’Académie du Languedoc

Les dates importantes de l’Académie du Languedoc

 

23 février 1965 : l’Académie du Languedoc est déclarée sous la forme d’une association loi 1901 à la préfecture de Paris.

27 mars 1997 : Assemblée générale avec élection d’un nouveau Président José BADIE.

6 juin 1998 : Décès du Secrétaire perpétuel Ernest GEORGES-LANNES.

6 juillet 1998 : Assemblée générale à Toulouse. Le Professeur BAÏCHE est élu Secrétaire perpétuel.

7 octobre 1998 : L’association « Académie du Languedoc » est déclarée en préfecture de Haute-Garonne.

10 juillet 2000 : L’association parisienne a été dissoute (parution au JO du 5 août 2000).

27 mai 2006 : Se réunit à Toulouse une assemblée générale adoptant de nouveau statuts et un règlement intérieur.

1 juin 2009 : Parution au JO de nouveaux statuts.

Depuis cette date et jusqu’à ce jour  l’Académie du Languedoc poursuit son existence à Toulouse dans la continuité de l’Académie créée à Paris en 1965.

*****************

Histoire détaillée de l’Académie du Languedoc
1893 – 1965 – 2020

par Jean-François GOURDOU
Secrétaire perpétuel de l’Académie du Languedoc

Comme beaucoup d’histoires, celle de l’Académie du Languedoc remonte elle aussi pour sa fondation à une certaine légende. Elle m’avait été rapportée par mon grand-oncle le sculpteur Georges GUIRAUD, grand prix de Rome, titulaire du 8ème fauteuil, qui participa à ses débuts.

C’est un groupe d’Hommes et de Femmes de lettres de Paris composé de Ange GILLES, Ernest Georges LANNES, Bernard BLANCOTTE, Simone TAUZIEDE, Marie KLEIN, Maurice VAQUE, Bernard ROY et Paul PUJOL, qui la fondèrent  l’année universitaire 1964-1965 et qui la codifièrent en association loi 1901 prenant le titre et les statuts d’une Académie, nommée l’ACADEMIE DU LANGUEDOC,  statuts déposés à la préfecture de Paris le 23 février 1965 numéro 65 – 260 avec son siège social 34 rue Scheffer Paris 16ème au domicile d’ANGE GILLES son premier secrétaire perpétuel.

LES BUTS DE L’ASSOCIATION

1 Défendre et promouvoir le patrimoine culturel du Languedoc et ses traditions.

2 Honorer les Languedociens en particulier les hommes et femmes de lettres et artistes en général qui dans le présent le passé et l’avenir ont œuvré pour notre région du Languedoc.

3 Distinguer ceux qui aujourd’hui méritent d’être mis à l’honneur sur les plans littéraires, artistiques, culturels et scientifiques.

Mais cette Académie du Languedoc de 1965 a une origine historique bien plus ancienne plus que centenaire remontant à l’Amicale des Toulousains de PARIS de la fin du 19ème siècle.

 

A LA FIN DU 19 EME SIECLE   LES TOULOUSAINS DE PARIS

A la fin du 19ème siècle certains Toulousains montés à Paris gardaient la nostalgie de leur cher Languedoc ensoleillé et de leur chère cité de Toulouse la célèbre ville rose.

D’autant plus qu’en tant qu’artistes, gens de lettres et scientifiques, ils se souvenaient du passé glorieux de l’Occitanie et en particulier de leur chère et célèbre Académie des Jeux Floraux de Toulouse issue des 7 Troubadours du Gai Savoir du 13ème siècle.

Cette grande tradition culturelle ancestrale rayonnant jusqu’à Paris, il fallait donc la continuer à PARIS non pas comme une copie de celle-ci mais plutôt comme une fille, une nouvelle branche fleurie de l’ancienne et néanmoins toujours jeune Académie des Jeux Floraux de Toulouse. C’est ainsi qu’ils créèrent l’ACADEMIE du LANGUEDOC à l’image des ACADEMIES en général et des JEUX FLORAUX de TOULOUSE en particulier

EN 1893 L’AMICALE DES TOULOUSAINS DE PARIS

Dès 1893 les Toulousains de Paris furent nombreux et se réunirent en amicale avec le nom de « La Luscrambo » ou le « Vers luisant », clin d’œil littéraire, devenu en 1897 la compagnie ou société des Toulousains de Paris. Les membres se réunissaient une fois par mois dans un restaurant pour un repas littéraire.

Par la suite après la nouvelle loi du 1 juillet 1901 règlementant les associations, la compagnie devint l’Association des Toulousains de Paris.

Cette association continua après la guerre de 1914 -1918 jusqu’à la deuxième guerre mondiale. En 1931 elle publiait une revue mensuelle dénommée bien sur le « CAPITOLE ». Le président de l’époque était JEAN CRUPPI résidant 21 place des Vosges, les membres se réunissaient tous les mois pour un repas amical et culturel au cercle d’IENA.

Les membres étaient souvent des personnes très influentes ce qui permettait de dire, que pour bien réussir à Paris, il fallait être Toulousain ou cousin de Toulousain.

Il y avait des hommes politiques célèbres, les ministres DELCASSE et ARMAND LEYGUES, le président du parti radical socialiste Maurice SARRAUT, Adrien HEBRARD, sénateur de la Haute-Garonne, de nombreux artistes lyriques, GAILHARD de l’opéra, GHEUS de l’opéra-comique, des membres sculpteurs, Paul LAURENS, Benjamin CONSTANT, Edouard DEBAT PONSAN, Alexandre FALGUIERES, Antonin MERCIE, Henri MARTIN, Georges GUIRAUD, des peintres Renée ASPE, des poètes hommes de lettres, Henri MAGRE, Armand SYLVESTRE, tous chantant en Languedocien « La Toulousaine » créée par Lucien MENGAUD en 1845, avec musique de Louis DEFFES. Le colonel CASTEX fut un temps son président.

Actuellement l’ASSOCIATION DES TOULOUSAINS DE PARIS ou avec humour LES TOULOUSAINS 2 PARIS a été réactivée dans un but culturel et surtout sportif car créé par des supporteurs du STADE TOULOUSAIN de rugby.

EN 1950 LE CENTRE DES PROVINCES FRANCAISES DE PARIS

Par la suite, vers 1950, se réunirent à Paris, au Centre des Provinces Françaises, certains « Notables Languedociens » gardant toujours des contacts avec le Languedoc par des séjours fréquents en particulier à Toulouse. Ce fut tout d’abord le très actif Jacques AUGARDE ancien avocat toulousain puis maire de Bougie, député et sénateur de Constantine en Algérie et Ministre Secrétaire d’Etat aux Affaires musulmanes avant la guerre de 1939/1940, très attaché au Japon et à notre Languedoc, celui-ci réunira bon nombre de méridionaux autour de lui avec « Les Toulousains de Paris » dont Madame Simone TAUZIEDE, Monsieur Ernest Georges LANNES et aussi « Les Amis de la langue d’Oc » « le Félibrige parisien » et « la Félibrée de Sceaux », dans le cadre du Centre des Provinces Françaises.

En tant que président de l’amicale du sénat et président de l’association des anciens députés français et européens, Jacques AUGARDE réunit autour de lui de nombreuses personnes amateurs d’art au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris en présence de maître André CHAMSON de l’Académie Française, Clovis EYRAUD directeur général des Beaux-Arts de la jeunesse et des sports, Georges Armand MASSON chef du service des Beaux-Arts, Georges GUIRAUD originaire de Toulouse, grand prix de Rome de sculpture, peintre du ministère de la Marine et graveur au cabinet des médailles, François BABOULET peintre de la Marine puis président de la société nationale des Beaux-Arts, originaire lui aussi de Toulouse et Georges MASSIE d’origine Castraise, peintre, poète et rugbyman qui prit la succession de Georges Armand MASSON.

Les réunions et les diners débats étaient nombreux et passionnés dans le cercle des « Amis de la langue d’Oc et de l’action latine », animés en plus par le groupe folklorique des danseurs et chanteurs Toulousains de René TAUZIEDE.

Il y avait aussi le célèbre sculpteur toulousain Carlo SARRABEZOLLES, le Comte de PUYMEGE, le président FOURNIER du salon poétique de la « Main d’Or » et Mr PUEL avec sa chorale « l’Ensoleillada ».

EN 1965  L’ACADEMIE DU LANGUEDOC

A l’occasion de ces nombreuses rencontres littéraires et artistiques de Paris, certains Toulousains de Paris avec Gilles ANGE et Ernest Georges LANNES envisagèrent de créer « L’Académie du Languedoc » à Paris regroupant les divers groupes et personnes qu’ils avaient fréquentés à Paris et à Toulouse. Cette nouvelle Académie du Languedoc était placée sous la tutelle morale de l’Association des Toulousains de Paris dont elle était l’émanation.

Le premier bureau était composé de Ange GILLES président puis secrétaire perpétuel, Ernest Georges LANNES, Simone TAUZIEDE, vice-présidents, Marie KLEIN, secrétaire général, Maurice VAQUET, secrétaire administratif, Bernard POUY, trésorier, Paul PUJOL, trésorier adjoint

Ange Gilles était un notable, homme de lettres de Paris et homme du début de la télévision, natif d’AUBAGNE soit du grand Languedoc et de l’Occitanie, il fut le premier président et premier secrétaire perpétuel.

Ernest Georges LANNES était un vrai languedocien, Toulousain puisqu’il naquit en 1919 à Toulouse. Il y fit toutes ses études au prestigieux lycée Pierre de Fermat, puis à la faculté de Droit et des Lettres.

Il obtint la licence en droit et le certificat d’histoire devenant ainsi un homme de Droit et surtout de Lettres, soit un vrai humaniste.

De plus il était un homme de théâtre, une véritable vocation innée qu’il conforta par des cours d’art dramatique qui devinrent sa passion et son violon d’Ingres. Il en fut récompensé par le titre de lauréat du conservatoire de Toulouse.

Toutefois, il fallait bien débuter une carrière professionnelle classique, il choisit donc la carrière de fonctionnaire de la police.

Il commença à TOULOUSE puis fut nommé à ENGHEIN LES BAINS près de la capitale soit à 10 km de Paris où il terminera sa carrière comme commissaire principal.

Ainsi il était souvent à Paris et il fréquenta les milieux littéraires et artistiques en particulier les Toulousains de Paris, les amis du ministre Jacques AUGARDE, d’André CHAMSON de l’Académie Française, du comte PUYMEGE, du sculpteur Georges GUIRAUD et de nombreuse autre personnalité des Arts et des Lettres.

Ernest Georges LANNES continua à Paris des cours d’art dramatique et fut ainsi auteur de théâtre. Son éloquence et sa « rondeur » lui faisaient jouer des rôles notables dit de « père et ou de maître noble ». Il fréquentait assidument le théâtre de l’Odéon de Paris étant très ami avec de nombreux acteurs et actrices célèbres dont Simone FONDERE.

LES PRESIDENTS D’HONNEUR DE L’ACADEMIE DU LANGUEDOC

L’Académie eu alors des présidents d’honneur prestigieux dont le premier fut le président de la République Vincent AURIOL, l’amiral Georges Etienne CABANIER puis, plusieurs membres de l’Académie Française André CHAMSON, Bernard BLANCOTTE, Jean d’ORMESSON, Membre de l’Institut Emmanuel LEROY-LADURIE, le comte d’ARMAGNAC DEL CER COMTE DE PUYMEGE.

 

LES MEMBRES DE L’ACADEMIE ….sont au nombre de 60, désignés par le numéro de leurs fauteuil de 1 à 60. Il y a eu ensuite des membres associés sans limitation, numérotés par date d’installations, mais sans fauteuil ; qui sont appelés à succéder aux titulaires décédés ou démissionnés. Les membres Hommes et Femmes, (de plus en plus nombreuses) sont des notabilités des Arts Lettres et Sciences appartenant au LANGUEDOC, de naissance, de profession, d’habitation ou de cœur soit un large éventail ouvert aux amoureux du LANGUEDOC. C’est pourquoi il y avait beaucoup de parisiens au début en1965, il sont toujours les bienvenus. De plus TOULOUSE est certes la capitale du LANGUEDOC, mais elle n’est pas la seule grande ville de la Province, aussi nous avons des membres de MONPELLIER et d’autres villes dont bientôt Béziers qui sera notre antenne sud et enfin pourquoi ne pas ressusciter la section Parisienne, actuellement dissoute, que nous avons relancé au SENAT le 24. 02 .17 lors de l’invitation de la sénatrice B. MICOULEAU.

 EN 1967 GEORGES LANNES DEVINT DEUXIEME SECRETAIRE PERPETUEL augmentant l’aura de l’Académie et réunissant autour de lui de nouveaux Académiciens faits d’hommes et de femmes de talent, passionnés comme lui d’art et de littérature et d’origine Languedocienne principalement.

Le siège social fut ensuite changé, proposé par Georges MASSIE et fixé dans le cadre prestigieux de l’Hôtel des archevêques de Sens à Paris, 1 rue du Figuier 75004 Paris.

L’Académie fut composée au début classiquement comme à l’ACADEMIE FRANCAISE de 40 membres mainteneurs Académiciens. Puis de 60 membres, car les candidatures étaient nombreuses, depuis le nombre reste inchangé. Toutefois par la suite, comme dans les Académies, des membres Associés furent crées sans limitation de nombre de même pour les Amis de l’Académie.

Dès lors, il y eut à Paris la section parisienne principale et à Toulouse une délégation régionale permanente (article 12 des statuts) de 1991 et 1994, dont le représentant fut Auguste RIVIERE directeur du théâtre du capitole de Toulouse.

CHOIX DU NOM D’ACADEMIE

L’Association fut appelée Académie en souvenir de la tradition d’accueil du citoyen grec nommé AKADEMOS qui possédait au Vème siècle av JC sur une colline près d’Athènes un beau jardin planté d’oliviers et de cyprès. Celui-ci le mit à la disposition gracieuse du philosophe PLATON qui aimait à y venir, y méditer et à enseigner à ses élèves sa doctrine de philosophie. Cette école de philosophie s’appela dès lors l’ACADEMIE en mémoire du célèbre jardin d’AKADEMOS. Par la suite bien plus longtemps plus tard le nom d’Académie renaitra avec un groupe d’hommes d’arts et de sciences de Paris qui au début du 17ème siècle se réunirent pour créer l’Académie Française qui fut officialisée par le roi Louis XIII et le cardinal Richelieu en 1635. Dans le même temps il y eut aussi à Toulouse un groupe d’hommes de talents qui furent vers 1640 à l’origine de l’Académie de Toulouse des Sciences Inscriptions et Belles Lettres, et d’autres en 1694 de l’Académie des jeux floraux de Toulouse, qui a continué la compagnie du Gai Savoir de 1323, la plus ancienne société littéraire de France.

Ainsi l’Académie du Languedoc a été installée dès sa création dans l’excellence de la tradition ACADEMIQUE

L’Académie du Languedoc dès lors prit un essor important avec de nombreuses réunions et séances à Paris et à Toulouse, distribuant chaque fois de nombreux prix, médailles et récompenses. Le prix principal de poésie fut celui de Clémence ISAURE, nom de la muse de l’Académie des jeux floraux de Toulouse, celui-ci fut attribué à PARIS, non pour concurrencer la célèbre Académie des Jeux Floraux de Toulouse mais plutôt pour la faire mieux connaitre à Paris où à l’époque l’Académie du Languedoc avait ses principales activités.

Il y eut ainsi depuis, des séances remarquables à Paris dans les salons du Sénat grâce au ministre Jacques AUGARDE, président de l’amicale  du Sénat et à Toulouse dans la magnifique et célèbre salle des Illustres du Capitole de Toulouse grâce aux maires successifs Louis BAZERQUE, Pierre et Dominique BAUDIS, Philippe DOUSTE BLAZY, Jean-Luc MOUDENC, PIERRE COHEN  et dans les salons du Conseil Général de la Haute-Garonne logé à l’époque à la Préfecture de la place Saint-Etienne, grâce aux présidents Léon EEKOUTE et Pierre IZARD puis maintenant au nouvel hôtel du département boulevard de la Marquette au pont des Minimes.

 

LES SEANCES SOLENNELLES de l’Académie du Languedoc étaient et sont toujours magnifiques et solennelles. Dans une salle toujours comble de nombreux invités prestigieux et des amis de l’Académie, les Académiciens font leur entrée en défilant en rang par deux avec leurs capes rouges et leurs médailles de l’Académie en sautoir avec le cordon aux couleurs du Languedoc rouge et jaune, au milieu d’une assistance nombreuse précédés par le secrétaire perpétuel, le président, le secrétaire général, le bureau et tous les membres titulaires et associés

Ernest Georges LANNES secrétaire perpétuel et André GASTOU secrétaire général avançaient tous deux noblement en direction de la tribune sous les roulements de tambours. En effet, Ernest Georges LANNES trouvait toujours 2 ou 3 musiciens de fanfare militaire pour les différents temps de la séance. Entrée solennelle, remise des diplômes et sortie. De même ces miliaires étaient habillés le plus souvent en tenue d’apparat souvent d’époque du 1er empire.

Les Maires et Présidents, qui invitaient l’Académie du Languedoc, selon l’usage ouvraient alors solennellement la séance et prononçaient un discours d’ouverture et de bienvenue.

Ensuite Le secrétaire perpétuel Ernest Georges LANNES puis le président José BADIE d’ARCIS continuaient par un discours de présentation de l’Académie et les remerciements aux personnalités présentes, politiques, civiles et religieuses. L’Archevêque de Toulouse, le Préfet de région et le Général de la place membres nés étant souvent présents. Remerciements surtout aux maires et présidents qui nous faisaient et nous font toujours l’honneur de recevoir l’Académie du Languedoc. Qu’ils en soient encore chaleureusement remerciés.

La présentation du programme faisait suite par le chef du protocole

TENUES DES ACADEMICIENS

Les Académiciens portent une tenue de cérémonie, sur costume sombre de ville et cravate rouge,faite d’une cape rouge et d’un collier de ruban rouge et jaune, les couleurs du Languedoc, avec une médaille au début, celle de Georges GUIRAUD, représentant Clémence ISAURE, mais depuis le développement de l’Académie à Toulouse celle-ci a été rendu  aux  JEUX FLORAUX , surtout pour le prix de poésie qui a été arrêté chez nous à ce nom , ce qui a permis à JOSE BADIE D’ ARCIS de rétablir de bonnes relations avec les JEUX FLORAUX. Aussi François-Regis GASTOU avait demandé une nouvelle médaille au sculpteur Philippe FAURE dit FORE titulaire du 27 fauteuil. Celle de FORE représente la croix du Languedoc particularisée par le beffroi du donjon du capitole surmontant la croix.

Les Académiciens portent en séances depuis quelques années à l’initiative du Dr G. BENAYOUN une cape courte rouge ou chaperon mais sans le capuchon,ouverte, portées sur les épaules avec les médailles de chacun, ce qui donne un aspect cérémoniel à nos séances solennelles, sans être toutefois les petits ou plutôt les grands chaperons rouges !

RITUEL DE SEANCES SOLENNELLES

TOUT D’ABORD LES INSTALLATIONS des nouveaux Académiciens, remplaçants nos chers disparus ou malheureusement parfois nos démissionnaires devenant honoraires.

Le nouvel Académicien est présenté par ses deux parrains, le secrétaire perpétuel, le président ou un Académicien. Ceux-ci font son éloge, retraçant sa vie, sa carrière et ses œuvres qui ont mérité son choix. Le nouvel académicien reçoit des mains du secrétaire perpétuel son diplôme d’appartenance le même depuis 1965 et son collier avec sa médaille gravée à son nom.

Le nouvel Académicien fait réponse en remerciant et fait à son tour l’éloge de son prédécesseur. Il reçoit ensuite son diplôme et son collier des mains du secrétaire perpétuel sous les flashes des photographes.

ENSUITE LA REMISE DES PRIX. Chaque LAUREAT a aussi deux parrains.Le Secrétaire perpétuel et le Président ou un académicien feront son éloge en rappelant sa carrière, et ses œuvres ayant motivées leurs choix. Remise alors du diplôme de prix dessiné à l’époque par GEORGES GUIRAUD ou d’une médaille, soit celle d’APOLLON de GEORGES GUIRAUD, soit celle d’ERNEST GEORGES LANNES, soit celle de CARLO SARABEZOLLES ou encore celle de P. DE FERMAT de Sébastien LANGLOIS Académicien, selon les prix et parfois une récompense financière. En Réponse, Remerciements du récipiendaire et actualités sur ses travaux.

LES PRIX : 4 en moyenne à chaque séance, notre palette culturelle est large : de littérature, romans, poésie, livre d’art, d’histoire, de peinture, de sculpture, de cinéma, de théâtre d ‘architecture de photographie et toujours à la fin le prix du chant ou de musique avec une sérénade musicale. Nous avons arrêté le prix de poésie CLEMENCE ISAURE que nous avons rendu aux JEUX FLORAUX dans un but de bonne entente, ce qui a été le cas avec courtoisie.

LES SEANCES DE L’ACADEMIE DU LANGUEDOC eurent lieu et ont lieu encore deux à quatre fois par an dans divers lieux, dont deux fois  à la Mairie de Toulouse, dans la prestigieuse salle des illustres du Capitole, avec une séance d’automne et une de printemps, ou dans le foyer du théâtre du Capitole, ou en 1979 au palais Consulaire de le Chambre de Commerce sous la présidence de Monsieur Claude DUFOUR et une séance  au Conseil Général de la Haute-Garonne dans les salons de la Préfecture place Saint-Etienne puis dans les salons du nouveau Conseil Général au bord du canal du midi. Ou enfin à la Préfecture de Toulouse, au Conseil Régional et dans des mairies autour de Toulouse.

Les séances de Paris étaient aussi magnifiques et solennelles, le plus souvent dans les salons du Sénat ou à l’école polytechnique.et autres lieux.

Clôture de la séance par le Maire ou le Président avec un Cocktail offert par nos Hôtes, Mairie et Conseil Général, ce qui permet à tous les invités de féliciter les nouveaux Installés et les Lauréats et de discuter avec Académiciens.

ENFIN LE REPAS ACADEMIQUE des séance solennelles à l’issue de la séance, réunit tous les membres et amis de l’Académie autour des nouveaux Académiciens et des Lauréats. Ceux-ci sont à l’honneur et font l’objet encore de discours et de nombreux toasts, souvent au restaurant de Arcades place du Capitole.

LES REPAS MENSUELS culturels et littéraires eurent lieu aussi assez régulièrement à midi tous les mois successivement au restaurant chez Fazoul rue Mage, à l’Holiday Inn place du Capitole, chez Maître Kanter Allées Jean Jaurès à Toulouse, à la brasserie des Arcades place du Capitole et actuellement à l’hôtel du CROWM PLAZA place du Capitole.

ANNALES OU MEMOIRES de l’Académie du Languedoc. Comme toutes les Académies classiques l’Académie du Languedoc a eu dès le début les siennes.

L’Académie du Languedoc a publié régulièrement au début les CAHIERS DE L’ACADEMIE DU LANGUEDOC retraçant l’origine et la vie de l’Académie, les différentes assemblées générales avec les renouvellements du bureau et les nombreux prix, avec des comptes rendus de nombreux textes de proses, poésies, nouvelles et biographies. Le secrétaire perpétuel Ernest Georges LANNES, éditera une première série de huit numéros de petit format de qualité jusqu’en 1981. Le président Jean-Paul BUFFELAN continuera la publication en A4 nommée CAHIERS DE L’ACADEMIE DE LANGUEDOC ! jusqu’en 1997 avec un annuaire de l’Académie de Languedoc en 1990 faisant état des CV de tous les membres de l’époque. En 1997 José BADIE D’ARCIS devenu alors président continuera la publication nommée alors la GAZETTE ACADEMIQUE DU LANGUEDOC avec 9 numéros jusqu’en 2002 par la suite il continuera pendant 10 ans les nouvelles de l’Académie du Languedoc dans LA LETTRE DE TOULOUSE éditée par son autre association EMC depuis 1988.

Depuis quelque années François–Régis GASTOU a repris le flambeau de la tradition des annales académiques en publiant par mail tous  les mois les nouvelles de l’Académie  baptisées les Mémoires de l’Académie du Languedoc avec, agenda, compte rendu des repas et séances, photographies des réunions et communications diverses sur les membres de l’Académie.

Nous conservons dans les archives de l’Académie, tous les numéros parus, à la disposition de tous les Académiciens et amis de l’Académie.

EN 1997 PRESIDENT MONSIEUR JOSE BADIE D’ ARCIS celui-ci fut élu président de l’Académie du Languedoc lors de l’Assemblée générale ordinaire du 27 mars 1997 à PARIS

LE 6 JUIN 1998  DECES DU SECRAITAIRE PERPETUEL ERNEST GEORGES LANNES.

ET SEPARATION DE L’ACADEMIE ENTRE PARIS ET TOULOUSE

Malheureusement, comme dans beaucoup d’associations, il y eut une scission après le décès brutal de notre secrétaire perpétuel Ernest Georges LANNES le 6 juin 1998, celui-ci n’ayant pas pu prévoir sa succession. Aussi chaque section s’est autonomisée.

Scission en fait un peu naturelle mais dommageable entre la section Parisienne et la section Toulousaine. En effet, les liens s’étaient peu à peu distendus avec le temps, l’âge des membres fondateurs et la distance Paris-Toulouse un peu difficile pour une seule soirée. Certains nommés à Paris restaient à PARIS, ceux nommés à Toulouse restaient à TOULOUSE.

En 1998, plusieurs assemblées générales eurent lieu à Paris et à Toulouse avec un bureau à Paris et à Toulouse et de nombreuses divergences mais aussi de nombreuses tentatives de conciliation, mais les choses ne se réglant pas seule, la justice fut saisie et le tribunal de Grande Instance de Paris confirma la légalité du bureau de l’Académie du Languedoc élue le 6 juillet 1998 à Toulouse en AGE régulière.

LE  6 JUILLET 1998 l’ACADEMIE DU LANGUEDOC de TOULOUSE

Lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 6 juillet 1998 à TOULOUSE, Monsieur le Professeur BAICHE fut élu nouveau Secrétaire perpétuel avec continuation de l’Académie du Languedoc à Toulouse mais avec de nouveaux statuts déposes en préfecture de TOULOUSE N. 3 -28869, nouveau bureau : secrétaire perpétuel PR Marcel BAICHE, président José BADIE, vice-président Yves BRO, secrétaire général André  GASTOU, dispensateur Claude BAIHLE, conseillers DR jean François GOURDOU, François-Régis GASTOU, DR Claude RUDELLE. Nouveau siège social 2 bis rue Lafage 31300 Toulouse quartier avenue de Muret, local d’une ancienne école mise à disposition par la Mairie de Toulouse.

En 2000   L’ACADEMIE DES ARTS LETTRES ET SCIENCES DE LANGUEDOC de PARIS

La section parisienne ne suivra pas les résolutions de l’AGE de Toulouse du 6 juillet 1998 et s’autonomisera en conservant au début les anciens statuts de 1965 mais avec un  nouveau bureau parisien et en décidant dans un premier temps le 3 juillet 2000 de dissoudre l’association de 1965 et de  recréer le 24 juin 2000 une nouvelle association nommée curieusement ACADEMIE DES ARTS, LETTRES et SCIENCES DE LANGUEDOC. Lors d’une Assemblée Générale le 8 juin 2012 l’association dénommée « Académie des Arts,Lettres, et Sciences de Languedoc » de Paris élut un nouveau bureau présidé par son secrétaire perpétuelle PR JOUVE de PARIS, tout en gardant un lien historique avec l’association de 1965. Mais pour des raisons diverses dont l’âge de ses membres l’association de PARIS a été clôturée et dissoute en AGE le 22 septembre 2017 à la maisons des associations de PARIS.

EN NOVEMBRE 2003 notre secrétaire perpétuel le professeur BAICHE est décédé d’une longue maladie à l’âge de 83 ans. Nous saluons la mémoire d’un grand languedocien et d’un grand occitan, en effet il parlait fort bien notre langue le languedocien devenu l’occitan et il l’enseignait aussi comme professeur à l’Université.

AGE FIN 2003 José BADIE D’ARCIS fut élu secrétaire perpétuel en tant qu’ancien président et Jean François GOURDOU fut élu président, Henri COUSSE vice-président, André GASTOU secrétaire général, François-Regis GASTOU s g adjoint, Bernard GONORD trésorier, Bernard GUITARD DE BELBERAUD chef du protocole, Bernard POULHIES, Fernand COUSTEAUX conseillers.

En 2003 L’ACADEMIE D’OCCITANIE de TOULOUSE

Quelques Toulousains firent encore scission du fait de leur non acceptation de l’élection du nouveau secrétaire perpétuel le professeur BAICHE. Aussi ils continuèrent à suivre à Toulouse la nouvelle branche Parisienne, puis ils s’autonomisèrent à leur tour en changeant de nom et de statuts devenant le 22. 08 .2003 l’ACADEMIE D’OCCITANIE DES ARTS DES LETTRES SCIENCES ET TRADITIONS POPULAIRES mettant ainsi un terme à cette crise de croissance. Nous avons pu établir avec son nouveau président JEAN -JACQUES GERMAIN de bonnes relations amicales.

Néanmoins nous regrettons cette séparation souhaitant retrouver ensemble des actions communes, chacun avec ses particularités, en particulier géographiques, pour continuer à faire vivre les traditions culturelles de notre cher Languedoc.

En conclusion, cette histoire ressemble bien à un bel arbre, comme un vénérable olivier du jardin d’AKADEMOS, qui a des racines et un tronc commun et qui ensuite a grandi et s’est épanoui avec plusieurs belles branches chargées de belles fleurs et de beaux fruits.

EN 2007 PUBLICATION D’UN PREMIER LIVRE« HISTOIRE ET ANNUAIRE DE L’ACADEMIE DU LANGUEDOC «   par le docteur Jean- François GOURDOU, président, faisant le point sur l’Académie à l’époque avec l’histoire de l’Académie, l’histoire du Languedoc et de la croix du Languedoc, des photos des séances solennelles, les statuts, le règlement intérieur, les prix et la liste et les cv des 60 membres titulaires de l’époque. Cet ouvrage est encore disponible pour consultations.

DE 2007 A 2014 CONTINUATION DE L’ACADEMIE DU LANGUEDOC A TOULOUSE

Poursuite chaque année des séances solennelles avec installations de nouveaux membres titulaires et remises de nombreux prix  dans la superbe salle des illustres du Capitole avec le grand prix littéraire de la ville de Toulouse et dans le grand salon du Conseil Général depuis départemental avec le grand prix médical PR Philippe PINEL créé par le laboratoire pierre FABRE et le Dr Henri COUSSE

2007 Capitole 20. 02.07. et Conseil Général 25. 02 .07 PRIX PINEL DR R DE SAINT MARTIN.

2008 repas mensuels mais pas de séances solennelles cause d’élections.

2009 Capitole 27 .03.09, 30. 06. 09 et 17. 11.09, conseil général 1. 04 .09 prix Pinel PR B. VELLAS .  Préfecture de Toulouse, préfet D BUR  09. 01. 2009

2010 Capitole 25.05.10 et 17.12. 10 Conseil Général 30.09.10 prix PINEL PR Gilles FOURTANIER

SORTIE LE 26 09 10 chez madame F. CASSALE,lauréate, maire du village MONTS d ASTARAC

2011 Conférence du PR jF GOURDOU, salle du sénéchal sur son livre l’amiral BRUEYS

01 .03.11 Conseil Régional de TOULOUSE sous la présidence de M. MALVY et N. BELLOUBET 24. 06. 11 et 14 12.11 CAPITOLE 14 .12. 11conférence sécurité sociale sénéchal M. LAGES.

2012. 20.04.12 conférence sénéchal pr SARRAMON sur le PR VIGUERIE chirurgien.21.05.12 conférence sénéchal A. DE TONQUEDEC histoire de l’ordre de MALTE11.07.12 et 12.12.12 Capitole s. Printemps et Automne

2013 14.03.13 Capitole printemps .25.11.13 Capitole automne. 19.03.13 assemblée générale .15.04.13 Conseil Général prix PINEL pr D .DURAND. 21.05.13 visite d’AIRBUS.14.06.13 conférence salle DURANTI les capitouls par P. DE VIGUERIE ET JF GOURDOU.27.06.13 MAIRIE DE BALMA invitation du MAIRE A FILOLA

2014  26.02.14 séance s CCI de Toulouse invitation du pr DI CRESCENZO. 23.04.14 Conseil Général prix PINEL PR B. FRAYSSE

03 06.14 HOTEL PALLADIA remise des palmes Académiques au PR JF GOURDOU par le Président   M. CARRIER dans l’amphithéâtre suivi d’un grand repas dans la salle des capitouls

09.10.14 JUBILE DES 50 ANS DE L’ACADEMIE DU LANGUEDOC salle des pas perdus del’HOTEL DIEU de TOULOUSE, salle comble, discours du maire jean Luc MOUDENC, vidéo historique installations, prix et clôture par un grand banquet salle des colonnes

2014 DEUXIEME LIVRE ACADEMIE DU LANGUEDOC. JUBILE DU CINQUANTENAIRE 1964 -2014 PARIS TOULOUSE PAR LE PR JF GOURDOU retraçant à nouveau l’historique de l’académie,l’histoire du LANGUEDOC et de la Croix Occitane, les différents statuts 1965, 1998, 2006, le règlement intérieur, les prix, les listes des 60 membres titulaires en 1965,1978,1991,2005,2010,2014 et des 30 membres associés en 2014, avec les CV en fonction des numéros de fauteuil

2014 -2020 CONTINUATION DE L’ACADEMIE DU LANGUEDOC DE TOULOUSE

L’ACADEMIE DU LANGUEDOC a continué ses activités de repas mensuels, un temps place WILSON chez HUGUETTE, depuis pour cause de fermeture, au restaurant en salle privative de L HOTEL CROWN PLAZA place du CAPITOLE. Les séances solennelles ont continuées au CAPITOLE, salle des illustres en particulier et dans d’autres lieux dont la préfecture avec toujours Installations de nouveaux membres de l’Académie et attributions des différents prix. Changement du siège social, les locaux du 2 rue LAFAGE étant repris par la mairie et remplacés par des bureaux au 37 rue BENEZET

2015 09.02.15 CAPITOLE installation président d’honneur de F. GRASS maire adj TOULOUSE04.060.15 Conseil Régional midi-Pyrénées présidentd’honneur le prés. MALVY .02.06.15 adhésion de l’Académie du Languedoc à la CONVERGENCIA OCCITANIA. 22.06.15 QUINT FONSEGRIVES M. OLLE officier de la légion d’honneur .09.07.15 repas champêtre à midi au château de la CASSAGNERE à Cugnaux chez madame B GOURDOU .24.10.15 séances s. à l’abbaye de SOREZE à l’invitation du maire A. MAMY.CAPITOLE A. LAIGNEAU maire adj présidente d’honneur, installation de l’abbéBATISSE et du baron de SEREVILLE

2016 27.4.16 visite château CAZE à FRONTON à l’invitation du général ROUGEVIN- BINVILLE membre L’ACADEMIE.21.05.16 inaugurationdupassageAGASTOU par JC MOUDENC 26.05.16. Conseil Départemental président d’honneur PR G. MERIC., Prix PINEL au PR M. ATTAL directeur de l’Oncopole. 16.06.16 invitation mairie de QUINT- FONSEGRIVES PR d’honneur le maire B. SOLERA et L. ARRIBAGE député de la hte Garonne

2017 .24.2.17 CAPITOLE BRIGITTE MICOULEAU maire adjt sénatrice nommée PR d’honneur et J.M. VERNHES directeur de l’aéroport membre associé .09.03.17 PREFECTURE DE TOULOUSE PR d’honneur le préfet PASCAL MAILHOS, prix Georges MAIHOS à Francis BORDES directeur des archives, E. D’ALMEDIA LOUBIERE PR DE LA MUTUALITE FRANCAISE membre associé. 26.09.17 CONSEIL DEPARTEMENTAL PR D’HONNEUR NICOLLE BELOUBET ministre de la justice PRIX PINEL au PR CAMILLE DAMBRIN.29 .11.17 CAPITOLE PR d’honneur NICOLE MIQUEL BELAUD conseillère municipale, directrice internationale du lions club, installations A. DREUILHE, PR B. CALLEBAT, M. BASELGA, R. TOLLEMER

2018 DECES DU SECRETAIRE PERPETUEL JOSE BADIE D’ARCIS dans la maison de retraite FANY de Toulouse le 6 février 2018 ses obsèques ont eu lieu le 10. 02.18 à l’église Saint JEROME de TOULOUSE entouré de ses deux filles, de leurs familles et de nombreux amis, son éloge a été prononcée par le président JF GOURDOU. 20.03.18 AGO .17.04.18 CAPITOLE présidente d’honneur MARIE DEQUE conseillère municipale,

17.04.2018 AGE le Dr J.F. GOURDOU élu SECRETAIRE PERPETUEL à la succession de JOSE BADIE D’ARCIS et le Dr H. COUSSE PRESIDENT.

18.06.18 GRANDE SOIREE DE GALA des LAUREATS de l’Académie salle des CAPITOULSde l’hôtel PALLADIA de TOULOUSEGrand succès de 100 personnes dont de nombreux anciens lauréats

23.10.18 SEANCE AU SENAT DEPARIS, retour émouvantsur nos origines ! à l’invitation de B . MICOULEAU sénatrice de la hte Garonne présidente d’honneur, 4 installations J.REBERGA, JP. ESCUDIE, L. FOURDRINIE, L. GALTIE. 30.11.18 CAPITOLE installations de CH. GISTI directeur artistique du théâtre du Capitole et D. DELPIROUX journaliste de la dépêche du midi

2019 22.02.19 HOTEL PALLADIA REMISE DES INSIGNES DE L’ORDRE DU MERITE AU DR JEAN FRANCOIS GOURDOU par le maire de TOULOUSE JEAN LUC MOUDENC et le président de l’ANMONM GERARD ELBAZ.  05.03.19 Conseil Départemental prix PINEL au docteur Philippe ADAM, 2 Installations Dr J.L. DUCASSE et M. PORTOLA et 6 prix. 23.04.19 invitation par la mairie de SAINT ORENS de Gameville présidente d’honneur DOMINIQUE FAURE maire, installation de MARYSE CARRIER, 18.06.19 CAPITOLE moment très émouvant la nomination président d’honneur  du professeur LOUIS LARENG, prix de chant pour la chanson TOULOUSE de maitre Boué par la chorale les mâles au chœur 28.11.19 CAPITOLE en présence du général de MONTGROS pour le prix de dessin de MR DELORY, installations de Mme DOERFLINGER présidente des PALMES ACADEMIQUES et de Mme BEC DOUSTE BLAZY en présence de son mari le ministre ph DOUSTE BLAZY  .PRIX P. DE FERMAT au PR Armand LATTES pour son livre sur le prix Nobel PAUL SABATIER

2019 cette année fut douloureuse suite à deux décès de nos membres le 25 juin Bernard GUITARD DE BELBERAUD vice-président maitre des cérémonies, titulaire du 33e fauteuil et le 11 novembre Simone AYROLES membre titulaire du 15e fauteuil, une pensée pour eux

2020 28. 02. 20 GRANDE SOIREE DE GALA DES LAUREATS dans le grand salon OPERA de l HOTEL PALLATA de TOULOUSE ayant réunie 175 personnes avec installation du professeur M. CARRIER au 33ème fauteuil à la succession de BERNARD GUITARD DE BELBERAUD et 5 prix poésie A. BORDES, livre P. CARAYON, peinture S. ABADIE, sculpture F. MAZONNE et musique P. GROSCOLAS.

.Ainsi l’Académie du Languedoc a maintenant officiellement 55 ans et même 100 ans si on inclut les débuts à Paris avec le groupe du Centre des Provinces Françaises. Et même plus de 150 ans, si on remonte aux origines communes avec les Toulousains de Paris. Et encore presque 7 siècles si nous nous rattachons à notre mère commune Dame Clémence ISAURE de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse créée en 1323. Et enfin 2500 ans si nous la rattachons à l’Académie de PLATON du jardin d AKADEMOS.

SELON SES BUTS elle honore par des prix des personnes de talents dans toutes les disciplines culturelles lors de mémorables séances solennelles dans une ambiance de grandes cérémonies prestigieuses en émotions et excellence. Nous continuons aussi tous les mois nos repas Académiques pour maintenir les contacts, préparer les séances solennelles, attribuer les prix et sélectionner les nouveaux académiciens.

SITE INTERNET Enfin grande nouveauté, longtemps attendue, nous avons enfin grâce et grand merci au professeur MICHEL CARRIER membre titulaire au 33ème fauteuil UN SITE INTERNET actif qui vous permettra de mieux connaitre l’Académie du Languedoc et d’en suivre régulièrement ses activités.

L’Académie du Languedoc continue donc toujours la tradition des ARTS, des BELLES LETTRES, et des SCIENCES au pays des sept troubadours de TOULOUSE de notre cher Languedoc.

LONGUE VIE A L’ACADEMIE DU LANGUEDOC

ADITIAS A TOUTIS.

 

Docteur J.F. GOURDOU   SECRETAIRE PERPETUEL

La culture : un loisir